Partager sur Facebook

01/01/2011

Petite histoire des rues : Baudin, Brément, Carnot

La rue Carnot au début du XXe siècle. Source : archives municipales de Noisy-le-Sec.

Rue Baudin
Originaire de l'Ain, Jean-Baptiste Alphonse Baudin a été élu député à l'Assemblée en 1849. Il est entré dans l'histoire en mourant, un drapeau à la main, sur les barricades du faubourg Saint-Antoine, lors du mouvement insurrectionnel provoqué par le coup d'État du président Louis-Napoléon Bonaparte, en décembre 1851.
En 1899, la Ville de Bondy donna à l'une de ses rues le nom de ce député. En 1910, celle de Noisy en fit autant pour le prolongement de cette rue sur son territoire. Auparavant, cet axe avait connu deux appellations : chemin Pouilleux (il était bordé d'arbres desséchés et pelés) et chemin des Coquetiers. À l'époque, il était en effet emprunté par les fermiers allant vendre à Paris leurs oeufs et leurs volailles. Ce même terme a longtemps été utilisé pour la ligne du Petit Gris reliant les gares d'Aulnay-sous-Bois à Bondy, aujourd'hui tram-train T4.

Rue de Brément
Dès 1408, on trouve mention de la rue "Brémant" ou "Grant Rue". Brémant est un terme d'origine normande, désignant un courtier en vin. Le "Bout de Brémant" était un canton du village situé à la fourche formée par l'actuelle rue du même nom et la rue de Neuilly. Cet axe fut élargi en 1912 pour accueillir le terminus d'une ligne de tramway. Le 16 octobre 1944, le conseil municipal avait décidé de donner à la rue de Brément le nom du général De Gaulle mais cette délibération fut annulée le 9 février 1945. Plus tard, le carrefour entre le boulevard Michelet, la rue Jules-Auffret et la rue de Brément sera baptisé "rond-point du Général-De-Gaulle" et, depuis cette année, il porte la dénomination de "place du Général-De-Gaulle".

Rue Carnot
Le 10 septembre 1888, le train présidentiel, en provenance de Fontainebleau et à destination de Cherbourg, s'arrête en gare de Noisy. Le Président Sadi Carnot descend sur le quai où il est accueilli par le maire, les conseillers municipaux et le conseiller d'arrondissement. Une rue ouverte à Noisy cette même année, prit ainsi le nom de Carnot en souvenir de cet événement mais aussi pour rendre hommage au grand-père de Sadi Carnot, Lazare Nicolas Marguerite Carnot, général et homme politique de la Révolution, célèbre pour avoir victorieusement réorganisé l'Armée française à partir de 1793. À noter que 1888 fut aussi marquée par un autre Carnot, Lazare Hippolyte de ses prénoms. Cet homme politique, père du Président Sadi Carnot et ancien ministre de l'Instruction publique, est en effet décédé cette même année.
La rue Carnot et le boulevard Gambetta furent créés afin de permettre l'édification de logements prévus pour accueillir 2 à 3000 personnes, à la suite du transfert de La Villette à Noisy-le-Sec des magasins et ateliers de la Compagnie des chemins de fer de l'Est. En 1898 fut aussi créé un square à l'emplacement duquel l'école Carnot a été édifiée dix ans plus tard.

Source : Naissances, baptêmes, évolutions des rues de Noisy-le-Sec, P. Winkopp

Autres Photos

Partager sur Facebook

février 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          

Archives

Jan. Fév. Mars Avr.
Mai Juin Juil. Août
Sep. Oct. Nov. Déc.

<< 2017