Partager sur Facebook

18/07/2011

Djéol, en Mauritanie ("Jowol" en halpulaar)

En 1987, à l'initiative de Roger Gouhier, maire de Noisy-le-Sec, une charte de jumelage coopération est signée avec le village de Djéol en Mauritanie, jumelage s'inscrivant en 1992 dans le cadre de la coopération décentralisée.


Le village se situe dans un ensemble de plaines inondées par les crues du fleuve Sénégal (walo) et des collines dont certaines sont l'objet de pélerinages. C'est un important carrefour de cultures et d'échanges humains et économiques peuplé de Halpulaar (Peuls, Toucouleurs) et de Soninké.

Le village de Djéol compte 10 000 habitants mais la commune rurale créée en 1990 regroupe 11 villages pour une population de plus de 15 000 habitants.

D'abord partie intégrante de l'empire du Ghana (750-1240), riche exportateur de sel et d'or, Djéol a une tradition de résistance aux tentatives d'occupation et d'asservissement, la colonisation française par exemple.

Son économie est agricole (riz, mil, élevage et pêche) et artisanale (teinturières soninké).

C'est une commune dynamique où les jeunes jouent un rôle essentiel d'animation culturelle et sportive et d'alphabétisation pour les femmes.

Partager sur Facebook

Archives

Jan. Fév. Mars Avr.
Mai Juin Juil. Août
Sep. Oct. Nov. Déc.

<< 2017